La femme célébrée par le milieu carcéral

A l’occasion du 08 Mars, où le monde entier célèbre la femme, celles de l’administration pénitentiaire n’ont pas été en reste. Ces braves dames à la tache non aisée l’ont célébré de fort belle manière en s’imprégnant d’avantage sur la sensibilisation pour l’amélioration des conditions des détenues et la protection de la femme d’une manière générale.

Le Colonel Jean Bertrand BOCANDÉ, directeur de l’administration pénitentiaire a tenu à saluer l’initiative et rendre un vibrant hommage à ces femmes qui constituent l’adn de l’administration. Elles ont témoigné tout leur amour, leur attachement et leur détermination par rapport à leur travail. Néanmoins, elles en ont profité pour faire part de leur cahier de doléances à travers la porte parole Amy MANGA pour un meilleur fonctionnement de leurs conditions de travail dont la mise à disposition d’une crèche, d’un bus de transport et l’augmentation de la prime de lait. Notons que sur les huit prisons de Dakar, cinq sont dirigées par des femmes et participent à des missions onusiennes

Les dames du colonel ont également eu une pensée pour les pensionnaires femmes des maisons d’arrêt du Sénégal. Elles ont misé sur la sensibilisation et la dénonciation des conséquences des détentions (couples brisés, manque d’éducation de leurs enfants…), un appel très salutaire et bien apprécié par l’assistance.

Deux sketchs portant sur la lenteur des dossiers et les formations proposées pour la préparation à la réinsertion sociale des détenues durant leur période de détention et les solutions pour l’amélioration des conditions de vie carcérale ont été joué.

Sur le même sujet

Leave a Comment