Gabon : l’eau et électricité perturbées à cause des délestages

APA – Libreville (APA) – De notre correspondant : Isaac Mackanga –

Les perturbations qui pèsent actuellement sur l’approvisionnement en électricité dans la capitale gabonaise, Libreville, et ses environs, ont fait perdre 10% de la « capacité actuelle de production » de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a annoncé l’entreprise dans un communiqué reçu jeudi à APA.

«Ces perturbations, souligne le communiqué, font suite à l’indisponibilité de certains moyens de production. Cette situation a pour conséquence la perte de 10% de notre capacité actuelle de production».

Un programme de délestages rotatifs est toutefois mis en place entre 19h (18h GMT) et 23h (22h GMT), relève le communiqué, assurant que « Nos équipes techniques sont mobilisées pour minimiser la gêne occasionnée, dont la durée ne devrait pas excéder 30 minutes ».

La SEEG travaille à la mise en œuvre d’une solution pérenne, conclut le communiqué.

L’Etat gabonais a mis fin en 2018 à la convention qui le liait à Veolia, actionnaire majoritaire de la SEEG en raison des nombreuses récriminations portant notamment sur la mauvaise qualité de service dans la distribution de l’eau et de l’électricité aux usagers.

PIM/odl/cat/APA


Sur le même sujet

Leave a Comment