Démission de Abdourahmane Diouf : le parti de Idirssa Seck exprime ses regrets

Le porte-parole adjoint du parti de Idrissa Seck (Rewmi), Daouda Bâ, a exprimé son regret et sa tristesse, à la suite de la démission lundi soir du désormais ex-porte-parole et coordonnateur des cadres, Abdourahmane Diouf.   « Nous éprouvons un sentiment de regrets et de tristesse, je dirai, mais ainsi va la vie. En politique, il y a des départs, des arrivées. Il y aura d’autres qui vont certainement venir travailler aux côtés d’Idrissa Seck pour l’accompagner dans le projet politique qu’il a pour le Sénégal », a dit M. Ba à Seneweb. …

Lire

Le maire de Dakar-Plateau annonce « des mesures plus sévères » contre les ambulants et commerçants

Le désencombrement de Dakar a été l’un des sujets phares de l’interview du maire de Plateau sur le plateau de Rfm Matin. Alioune Ndoye, qui a expliqué les raison du « désordre indescriptible » qui règne dans les artères de la capitale sénégalaise, a fait savoir qu’il était temps, pour les pouvoirs publics de résoudre le problème, avec des mesures plus drastiques. « La population dakaroise s’accroît de jour en jour. Et on doit s’adapter en faisant nos opérations de désencombrement. Mais maintenant quand on annonce une opération dans les artères de Dakar, les…

Lire

Égypte: trois jours de référendum constitutionnel pour Abdel Fattah al-Sissi

Le référendum pour l’amendement de la constitution commence samedi 20 avril. Il doit permettre à Abdel Fattah al-Sissi de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2030. 61 millions d’électeurs égyptiens sont appelés à se prononcer sur une série d’amendements de la constitution de 2014. Ils ont trois jours pour ce faire, à compter de ce samedi (et même dès vendredi pour les votants de la diaspora). Le plus important des éléments mis au vote concerne l’extension du mandat présidentiel, permettant à Abdel Fattah al-Sissi de rester au pouvoir jusqu’en 2030 au lieu…

Lire

Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre

Au Mali, le nouveau Premier ministre, Boubou Cissé, a été nommé, ce lundi 22 avril, a annoncé la présidence par communiqué. Boubou Cissé, ministre sortant de l’Économie et des Finances du président gouvernement, succède ainsi à Soumeylou Boubèye Maïga qui a dû démissionner la semaine dernière, alors qu’une motion de défiance avait été déposée à son encontre à l’Assemblée.  Il est jeune, apolitique, technocrate, Peul et originaire du centre », confie à RFI, un conseiller à la présidence. Pour lui, pas de doute : Boubou Cissé présente toutes les qualités pour fédérer…

Lire

Remaniement ministériel : Macky passe à l’acte ce vendredi

On achemine vers un vendredi politiquement « très chargé ». En tout cas, si l’on en croit nos sources, c’est ce vendredi 5 avril que le chef de l’Etat, installé ce mardi dans ses fonctions de président de la République, va procéder à la formation de son nouveau gouvernement. « Il (le Président) va le faire le 5, mais, je vous dis, personne ne peut vous dire exactement les noms des membres de ce gouvernement-là », souffle une de nos sources. Notre interlocuteur d’informer que ce sera une journée « très chargée ». « La journée risque…

Lire

Démission du président Bouteflika: quelle transition pour l’Algérie?

L’Algérie tourne une importante page de son histoire avec le départ du président Abdelaziz Bouteflika de son poste. Le chef de l’Etat a annoncé ce mardi sa démission avec effet immédiat. Au regard de la Constitution algérienne, c’est le président du Conseil de la nation, l’équivalent du Sénat, Abdelkader Bensalah, qui est chargé d’assurer l’intérim. Selon la Constitution algérienne, le président du Conseil de la nation est chargé avec le gouvernement de gérer les affaires courantes du pays et d’organiser les élections sous trois mois. Le problème, c’est que l’actuel…

Lire

Prestation de serment-Macky renouvelle son appel au dialogue

Le président de la République nouvellement réélu ne rate jamais une occasion pour lancer un appel au dialogue adressé à l’ensemble des forces vives de la nation sénégalaise. Lors de sa déclaration en marge de son investiture ce mardi 2 avril, le président Mackty Sall qui a d’emblée fait par de sa détermination à « se remettre au service des sénégalais avec humilité », a renouvelé son appel à « un dialogue constructif à toutes les forces politiques, économiques et sociales ». A rappeler que beaucoup de leaders de l’opposition,…

Lire

Prestation de serment de Macky : Le discours du président du Conseil constitutionnel

AUDIENCE SOLENNELLE DE PRESTATION DE SERMENT DE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SÉNÈGAL ALLOCUTION DE MONSIEUR PAPA OUMAR SAKHO PRÉSIDENT DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL Le mardi 2 avril 2019Monsieur le Président de la République, Le 24 février 2019, à l’issue du premier tour de scrutin de l’élection présidentielle, vous avez recueilli 2 555 426 voix, soit  plus de 58% des suffrages exprimés, ce qui vous a permis  d’obtenir la majorité absolue  requise pour être élu au premier tour. En vous réélisant avec cette forte majorité, dans un scrutin marqué…

Lire

Aliou Sané : « Comment Macky Sall a voulu décapiter Y en a marre »

Promesses mirobolantes et postes dans le gouvernement. Voilà comment, raconte Aliou Sané à l’Observateur, Macky Sall a voulu casser de Y en a marre. « Macky Sall nous a reçus et nous a dit : écoutez les gars, il ne faut pas avoir peur du pouvoir, je vais vous dire ce que j’ai dit aux gars de la Gauche, venez dirigez avec moi », rapporte le nouveau coordonnateur. « Fadel Barro aurait pu être le premier ministre de la Jeunesse de Macky Sall. Très fin politiquement, il voulait exiler tous les cadres pour que…

Lire

Golan: à l’ONU, l’embarras des Européens et l’isolement de Washington

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est une nouvelle fois réuni mercredi 27 mars sur la situation dans le territoire occupé du Golan dont le président Donald Trump a reconnu à Israël la souveraineté. La réunion avait été demandée par la Syrie, qui considère que ce territoire lui appartient. D’où l’embarras des grandes puissances qui condamnent la décision américaine mais ne veulent pas être perçues comme des alliées de Damas. L’ambassadeur américain s’était fait porter pâle et représenter par son conseiller politique pour cette réunion réclamée par Damas. Il faut…

Lire